17/09/11

DINNER.



Et voilà. Nous sommes à Paris. Chalazion à l'oeil, frigo qui déconne —par ma propre faute, je précise—, pas d'internet, pas de carte de métro, grosse sensation d'être perdue tout le temps, et pas qu'une sensation d'ailleurs... Et je pète un peu les plombs.
Décidément, je suis une loser finie.^^"

Je vois même pas de quoi je me plains en plus. J'veux dire, je manque de rien, et c'est le cas de le dire —voir strip précédent, I guess—, on voit le haut de la Tour Eiffel depuis la chambre par une fenêtre... Que demande le phoque.
Et puis surtout, j'ai beau me sentir désespérément seule, outre la présence de pas mal de personnes de la famille sur Paris —que j'espère voir dans les jours à venir, ça m'occupera par rapport à mon manque d'internet—... Ben, j'ai surtout encore et toujours tous mes chers amis imaginaires avec moi. Et heureusement qu'ils sont là pour apprécier Paris à sa juste valeur, somehow. La prochaine fois, 'vaudra mieux que je les laisse eux-mêmes raconter leur version des faits, ça sera moins glauque et moins moche.

Cette semaine ma dignité est encore descendue d'un bon cran et j'ai dessiné un petit poney.

Ce poney-là est censé avoir les pupilles qui divergent, donc si ça vous paraît être le cas sur ce dessin c'est normal, et sinon tant pis.
...Bon sang, mais qu'est-ce que je dessine, moi.

...Enfin bon, j'ai aussi dessiné un petit cochon-laveur pour le forum Akizuki no Wonderland, tenu par Mina-chan. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas de le montrer ici, pour l'instant c'est moi qui m'en veux tellement de vous en montrer si peu.

...DES GRANDS Z'YEUX BLEUS-BLEUS OWLEYZE DOZZ ZEU TRIIIIIQUE.
...What. XD

Portez-vous bien, amis fantômes que j'aime. J'espère que même en étant con j'arrive tout de même à vous faire sourire, à force de m'évertuer à être ridicule. Après tout, c'est toujours un bon moyen et ça me ferait tellement plaisir qu'on tourne tout ce ridicule de première qualité à la rigolade. Alors, soyez gentils, riez de moi de bon coeur, si ce même coeur vous en dit.^^

Posté par AKHTS à 23:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]