12/08/14

Summer of music - Day 7

 

 

 

Hebergeur d'image

 

 

 

 

La première fois que j'ai entendu Dianne Reeves, c'était dans son travail pour le film 'Good Night, and Good Luck'. On aurait tout bonnement dit Ella Fitzerald, cette voix, pas d'autre mot. Évidemment, c'est cliché comme opinion à avoir, mais bordel que cette voix est classe. Y a rien à dire.
Alors quand Dianne Reeves est en live accompagnée de musiciens de la Nouvelle-Orléans (si je ne m'abuse) et qu'elle chante une composition sur la magie de l'enfance ('Nine' que voici, donc) avec un réalisme qui laisse bien reconnaître la fraîcheur de ses souvenirs, on ne peut que trouver ça classe. J'avais déjà laissé sa cover de The Windmills of Your Mind quelque part sur ce blog ; celle-ci est plus ensoleillée je trouve. Elle a la belle couleur jaune de la savane et le piano est plein de lumière.

À écouter au moins à 4:37 pour entendre une série de contines d'enfance enchaînées en scat. Genius is genius.

 

 

(Maintenant que je la réécoute et que j'ai fini mon dessin j'ai honte. J'ai fait un truc bateau. J'aurais dû les faire en plein vol sur un avion en papier. C'est ça que je vois maintenant. Crotte.)

Posté par AKHTS à 00:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]